Aller au contenu principal
La stratégie du Conseil pour le développement de la Région de l’Oriental
+
Body

Le Discours prononcé par sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, le 18 mars 2003 à Oujda, a constitué la pierre angulaire de la politique de développement globale de la Région de l’Oriental et la feuille de route dans laquelle sa Majesté a tracé les grandes lignes de réalisation de grands projets structurants et stratégiques, qui ont abouti au désenclavement de la Région et sa connexion au reste du Maroc. Ces grands projets ont concernés la nouvelle ligne ferroviaire, le dédoublement de routes existantes et la construction de nouvelles routes ainsi que le lancement d’autres projets importants dans les secteurs de la santé, du transport aérien, de la culture, de l’enseignement supérieur.

Tous ces projets ont été menés à bien grâce aux efforts concertés de tous les acteurs, réduisant ainsi progressivement les disparités concernant certaines infrastructures et d’équipements dans la région. Cependant, les requêtes et exigences des citoyens sont encore en constante croissance dans tous les domaines. 

Afin de réduire les insuffisances en matière d’infrastructures, de lutter contre la vulnérabilité, le chômage et de contribuer au chantier de développement humain lancé par Sa Majesté le Roi en application à la constitution, (notamment l’article 143 de la constitution qui a confié à la région un rôle prééminent par rapport aux autres collectivités territoriales, notamment en ce qui concerne l’élaboration du Programme de Développement Régional et le Schéma Régional d’Aménagement du Territoire), le Conseil de la Région de l’Oriental a pu identifier les besoins des populations, dans le cadre d’une approche participative et dans la limité de ses ressources financières et ce grâce à plusieurs visites effectuées par le Bureau du Conseil de la Région de l'Oriental aux différentes  collectivités territoriales, relevant de la préfecture et des  provinces de la Région. 

Dans le même sens, le Conseil de la Région de l’Oriental, conscient de l'ampleur de sa responsabilité quant à la question du développement, a conclu au début de son mandat un certain nombre de conventions avec différents partenaires dans le but de promouvoir les secteurs sociaux, économiques, environnementaux dans le but de garantir un développement intégré et durable dans la Région de l'Oriental. Ces conventions visent principalement :
 

  1.   La lutte contre l'exode rural grâce à un programme intégré et complet élaboré en coordination avec les présidents des collectivités territoriales de la Région. Ce programme vise le désenclavement du monde rural par la construction, le renforcement et l’aménagement des routes et des pistes ainsi que la réalisation de projets de  développement des secteurs de l’agriculture, de l’eau, de l’électricité, de l’assainissement, de développement durable, de réduction de la pollution dans les zones rurales et de  protection contre les inondations. 
  2.  La promotion et le développement des secteurs économiques, sociaux et environnementaux des zones frontalières à travers des projets structurants qui concernent les secteurs de l’agriculture, des routes, de l’eau, de l’électricité, en plus de la lutte contre l’économie informelle en appuyant les activités génératrices de revenus.
  3. Le soutien du secteur de la santé par la contribution active à la mise en place d’hôpitaux et de centres de santé et la fourniture d’équipements médicaux et d’ambulances que ce soit au niveau régional ou provincial afin de rapprocher les services hospitalier de proximité des citoyens, notamment la population pauvre et vulnérable de la Région.
  4. Le développement et réhabilitation des  communes à travers la création de zones d'aménagement progressif, l’aménagement et la restructuration des centres et quartiers sous-équipés, la construction et l’équipement des terrains de proximité, la création de centres socio-sportifs et la mise en place de salles couvertes et de piscines.
  5. La lutte contre la déperdition scolaire et l’extension de l’offre scolaire dans le monde rural et ce par la création des écoles communautaires, le soutien du programme préscolaire en coopération avec l’Académie Régionale de l’Education et de la formation et la mise à disposition de bus scolaire au profit des collectivités territoriales. 
  6. La création des opportunités d’emploi au niveau régional par le soutien de la culture entrepreneuriale chez les jeunes et la diversification de l’offre de formation afin de répondre aux exigences du marché du travail et ce par la mise  en place des centres de formation professionnelle et de formation continue, des instituts spécialisés en technologie appliquée et des centres de proximité pour la formation professionnelle multidisciplinaire.
  7. La diversification et la convergence de l'offre éducative sur la base de l’équité et de l’égalité à travers la création d’annexes universitaires, la réhabilitation de l’infrastructure des laboratoires, l’entretien et la création des espaces sportifs universitaires.
  8. La contribution à la promotion de la recherche scientifique par la construction et l’équipement du pôle de recherche et la création des pôles d’excellence. 
  9. L’élaboration d’une stratégie régionale participative pour la relance des secteurs clefs à travers le lancement du programme intégré de développement du tourisme dans la Région de l'Oriental, l’identification des zones touristiques et des sources thermales en vue de réaliser  des projets de construction et d’aménagement de ces sources et des centres touristiques. 
+
Body

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de Développement Régional et la concrétisation de la volonté de mobiliser le plus grand nombre de projets de développement, le Conseil de la Région de l’Oriental a conclu un ensemble d'accords de partenariat et de coopération avec divers secteurs ministériels et institutions publiques, qui ont permis la mobilisation d'importantes enveloppes budgétaires, estimées à 4818 millions de dirhams.

+
Body
Objectifs de l’étude : 

Le Programme de Développement Régional (PDR) est un document de référence destiné à la programmation des projets à réaliser sur le territoire de la Région et reposant sur les axes stratégiques suivants :

  • Promouvoir un développement équitable au service de toute la région, visant à créer une véritable solidarité avec les zones vulnérables,
  • Faire de la Région un réel pôle économique à forte valeur ajoutée,
  • Créer un développement économique global à répercussions positives sur tous les citoyens et citoyennes de la Région,
  • Contribuer à la valorisation du patrimoine culturel et naturel en veillant au respect des spécificités et particularités de la Région,
  • Faire de la Région un territoire écologique responsable en élaborant une stratégie de protection de l’environnement et des ressources naturelles. 
Phases de l’étude :

Phase I : Bilan et actualisation,

Phase II : Programme de Développement Régional et stratégie d'exécution (2016-2021),

Phase III : contractualisation, partenariat et pilotage.

Priorités du Conseil de la Région dans le cadre du PDR :
  • La création d’opportunités d’emplois durables et pérennes et la mise en place de projets économiques visant le développement de la région et la création d’emplois, 
  • Le Développement des services de base et la réalisation des infrastructures nécessaires, notamment dans le monde rural. 
Le coût global de la mise en œuvre du Programme de Développement :

Régional (PDR) est de 19 milliards et 475 millions de dirhams, dont une contribution de 4 milliards et 550 millions de dirhams du Conseil de la Région de l'Oriental. Le reste du montant, estimé à 14,925 milliards de dirhams sera mobilisé par les partenaires du Conseil de la Région de l’Oriental.

Le Programme de Développement Régional (PDR) concerne 21 chantiers principaux :
Domaine     Nombre de chantiers Coût en MD Contribution CRO en MD Contribution Partenaires en MD
Economique   7 4220 1210 3010
Social 5 4460 950 3510
Environnemental  4 2205 300 1905
Horizontal  5 8590 2090 6500
Total  21 475 19 4550 925 14
Body
Les objectifs de l’étude :
  • Réaliser un diagnostic territorial stratégique avec une approche participative (au niveau local et national) afin d’établir une vision commune et partagée sur les différents enjeux stratégiques et prioritaires du développement régional,  
  • Définir une vision de développement homogène et prospective pour la région de l’Oriental, de manière intégrée, collective et consultative, tout en identifiant les domaines de projets et d'activités qui déterminent l'avenir de la région,
  • Sur la base de la vision de développement, travailler à l'élaboration d'un programme prévisible et réaliste, du travail régional des services de l'Etat et des collectivités territoriales dans le domaine des infrastructures et équipements en particulier,
  • Encourager l'implication dans la mise en œuvre des projets, des acteurs impliqués dans le territoire régional, à travers un projet de contrat entre l'Etat et la région, mettant en avant les aspects de programmation et institutionnels de la mise en œuvre des projets proposés.
Les phases de l’étude : 

Phase préliminaire - le rapport d’établissement «1 mois» :elle concerne la détermination des dispositions opérationnelles relatives à l’intervention du bureau d’études en concertation et en coordination avec le maître d’ouvrage.

Le diagnostic stratégique territorial «4 mois» : Il s'agit d'élaborer une méthodologie globale de développement de l'espace territorial de la région, d'identifier les déséquilibres, les contraintes, les besoins et les attentes, et de mettre en évidence les potentiels de développement pour reconstruire l'espace territorial à travers des rapports thématiques concernant :

  • Le développement humain et les disparités régionales,
  • L’infrastructure, les services de base et les équipements collectifs,
  • L’économie locale et l’attractivité territoriale,
  • La structuration régionale urbaine et les problématiques du milieu rural, de l'environnement, de la culture et du cadre de vie,
  • L’aspect institutionnel et la gouvernance.
Les choix Stratégiques, les domaines des projets et la programmation «04 mois » : 

Au cours de cette phase, il est prévu d’atteindre les objectifs suivants : 

  • Elaboration d’une vision de développement commune et partagée à l'horizon 2045, en concertation avec toutes les parties prenantes de la région,
  • Mise en place d’un cadre général pour une conception durable et homogène du territoire régional répondant aux exigences de développement et prenant en compte les conclusions du diagnostic élaboré lors de la phase précédente,
  • Reconsidérer les options stratégiques proposées dans le cadre du Schéma de Développement et d’Aménagement Régional (SDAR) et du Programme de Développement Régional (PDR), tout en identifiant les infrastructures publiques structurantes qui conduiraient la région vers la dynamique de développement escomptée.
Le Projet du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire (SRAT) et modalité de mise en œuvre « 3 mois » :

Cette phase concerne la réalisation des objectifs suivants : 

  • L’identification finale des domaines des projets, 
  • La préparation de la version définitive du programme de travail régional intégré avec les fiches projets des opérations principales,
  • La préparation d’une carte synthétique à une échelle appropriée qui comprend les éléments de diagnostic territorial et la stratégie de développement à partir des zones de projets,
  • Elaboration du projet de contrat entre l’Etat et la Région relatif à l'exécution des projets.
Les résultats de l'étude :

Le document final du Schéma Régional d’Aménagement du Territoire (SRAT) passera en revue de manière synthétique les conclusions des diagnostiques et présentera les options stratégiques qui reflète la vision de développement de du territoire régional et des zones de projets. 

Ce rapport de synthèse constitue la charte d’aménagement et de développement territorial de la région de l’Oriental. L’ensemble de ces éléments sera converti en support cartographique.

Body
Les objectifs de l’étude :
  • Réaliser une analyse complète des caractéristiques des marchés et identifier les différents enjeux de leur développement,
  • Mener une étude de terrain pour diagnostiquer l'état actuel des marchés, permettant d'identifier les données territoriales, les forces et les faiblesses de tous les marchés afin d'arrêter les options spécifiques pour leur développement,
  • Définir et organiser l'offre commerciale sur les marchés hebdomadaires,
  • Améliorer les conditions de travail dans les marchés,
  • Encourager le secteur agricole et les produits locaux dans le cadre du marché hebdomadaire,
  • Accroître la contribution commerciale dynamique des marchés au profit des différents espaces territoriaux,
  • Créer les opportunités d'emploi.
Les phases de l'étude :

La première phase : Diagnostic de la situation actuelle des marchés les plus importants de la région.
La deuxième phase : Mise en œuvre d’un modèle moderne et unifié pour l’aménagement et / ou construction des marchés.
La troisième phase : le programme de réhabilitation des marchés dans l’ensemble des espaces territoriaux de la région.

La méthodologie utilisée peut être résumée comme suit :

  • Diagnostic et collecte des données avec le traitement statistique des données collectées,
  • L’étude du terrain des marchés, comprenant l'étude spatiale, sa distribution, ses spécificités, en tenant compte les avis et les données de toutes les parties prenantes,
  • Analyse et synthèse des données,
  • Organisation des conclusions et établissement d’une liste des principaux marchés de la région,
  • Établir un plan des différentes interventions pour chaque marché avec détermination de la nature des interventions telles que la modernisation, la restructuration ou l’extension ...
  • Préparer et organiser les documents de référence liés à l'espace des marchés et qui fixent les options pour leur développement,
  • Préparer une première ventilation financière pour les interventions et les travaux spécifiques.
Les résultats de l’étude :

Préparer un programme d'action pour l’intervention au niveau de 47 marchés hebdomadaires comme première étape sur 82 marchés de la région. Cette intervention sera basé sur une approche qui valorise la complémentarité entre l'augmentation des activités commerciales et le développement des pôles émergents en adoptant des critères tels que : le taux de chômage dans la commune, la croissance démographique, la taille de l'investissement prévisionnel, la classification et le classement des marchés au niveau de la région.

Body
Les objectifs de l’étude :

Compte tenu du poids économique du tourisme et le potentiel de développement qu’il représente, le Conseil de la Région de l’Oriental a mis en place une stratégie globale répondant à cinq objectifs principaux :

  • Faire du tourisme un moteur de croissance dans la région,
  • Valoriser et soutenir les projets prospères et commercialement actifs, créateurs d’emploi direct et indirect et à forte valeur ajoutée,
  • Valoriser les richesses régionales,
  • Accroitre la notoriété de la Région,
  • Prolonger les séjours des touristes locaux, nationaux et internationaux.
Les phases de l'étude :

La première phase : Analyse du territoire touristique de la Région de l’Oriental : Définition des qualifications touristiques, diagnostic des produits touristiques spécifiques et définition des qualifications touristiques des stations thermales dans la région.
La deuxième phase : Stratégie de l’aménagement et du développement touristique : Présentation de la stratégie de développement du tourisme et définition de sa structure technique et financière,
La troisième Phase : Mode opératoire et stratégie marketing : mise en œuvre de la stratégie et définition d'un plan d'action pour la relance touristique.

Les Résultats de l’étude : 

Parmi les 32 sites touristiques de la région couverts par l'étude, 9 sites touristiques ont été identifiés pour un ciblage par un programme d'intervention préalable d'un coût total de 457 millions de dirhams. Les sites concernés sont les suivant :

  • Valorisation de l'oasis de Figuig,
  • Valorisation du site touristique Debdou,
  • Aménagement et valorisation du site touristique Gafait,
  • Développement de l’écotourisme à Ain Almu et Tafoughalt,
  • Développement et aménagement du site du barrage Mohammed V,
  • Développement et aménagement du site touristique Cap de l'eau,
  • Développement de l'écotourisme au site touristique Boudinar,
  • Valorisation du site touristique Barkine, 
  • Valorisation de la station thermale de Fezwan.
Body
Les objectifs de l'étude :

L’étude a pour objectif d’améliorer les conditions sanitaires et de renforcer la protection de l’environnement, notamment à travers les ressources et les équipements techniques nécessaires au raccordement à l’assainissement liquide, en tenant compte des équipements disponibles d'une part, et des spécificités des collectivités et douars d'autre part.

A cet effet, Le Conseil de la Région de l’Oriental a élaboré, de manière proactive, une stratégie régionale d'assainissement liquide dans le monde rural à travers diverses méthodes et techniques de collecte, d'épuration des eaux usées et de leur réutilisation.
 

Les phases de l’étude :

L’étude comporte quatre phases :

Première Phase : Diagnostic de la situation actuelle de l'assainissement liquide dans la Région,
Deuxième Phase : Elaboration d’une stratégie régionale de l’’assainissement des centres en milieu rural, 
Troisième Phase : Elaboration d’un Plan d’action global, 
Quatrième Phase : Etablissement des Avant-projets détaillés et des dossiers de consultation des entreprises relatifs au programme prioritaire.
 

Produit de l'étude : 
Le plan d'action global de l’assainissement liquide des eaux usées ménagères pour les habitants des centres ruraux en milieu rural :
  • La cartographie des centres ciblés, du type d’assainissement, de l’opération d’épuration prévue et des projets à réaliser,
  • Les données estimatives et les coûts prévus des travaux à réaliser, 
  • L’étude organisationnelle et de gestion de ces projets,
  • La proposition du montage financier pour la réalisation des projets prévus en partenariat avec les différents intervenants,
Plan de travail préliminaire : 
  • Proposition d’un plan d’action pour l’assainissement à court, moyen et long terme.
Body
Les Objectifs de l’étude :

Cette mission a pour objectif d'accompagner le Conseil de la Région de l’Oriental dans la conception et la mise en place d'outils de suivi et de préparation des rapports nécessaires à la réalisation des programmes et projets objet du Programme de Développement Régional (PDR).

Les phases de l’étude :

La première Phase : évaluer la situation actuelle et conception d'un programme de gestion de projet (PMO),
La deuxième étape : structurer et accompagner la mise en œuvre des programmes et projets ciblés,
La troisième étape : établir le bilan des réalisations et la mise à jour de la feuille de route du Conseil de la Région de l’Oriental.
 

Les Résultats de l’étude :
  • Rapport sur l'évaluation de la situation actuelle et l'analyse des programmes et projets, 
  • Rapport détaillé sur la conception, la mise en place et l’animation du bureau de gestion de projet (PMO), 
  • Rapports mensuels sur la restructuration et l'assistance à la mise en œuvre des programmes et projets ciblés, 
  • Développer un schéma pour le transfert des connaissances et la durabilité de l'approche au sein du Conseil de la Région de l’Oriental,
  • Le bilan des réalisations des différents plans de travail,
  • Mise à jour de la feuille de route du Conseil de la Région.

Région de l’Oriental

جهة الشرق

  • Boulevard Son Altesse Royale Le Prince Héritier Moulay El Hassan - Oujda

  • 00212536524300

  • contact@conseilregionoriental.ma